Le Fonds de Garantie à l’Initiative des Femmes
Les règles spécifiques à l’emploi des femmes
Concilier vie professionnelle et vie familiale
Le prix de la vocation scientifique et technique des filles
La formation continue
Les aides

Les aides

Des aides spécifiques aux femmes existent : les voici ! D’autres aides s’adressent à tout demandeur d’emploi, aux jeunes, aux salariés en cours de licenciement et aux travailleurs handicapés.

L’Aide à la Reprise d’Activité des Femmes, ARAF :

Cette aide matérielle, en place depuis 2000, a pour objectif d’aider la femme à faire face aux frais de garde d’enfant(s) engendrés par la reprise d’une activité professionnelle, que ce soit :
-   un emploi (contrat de travail de 2 mois minimum, rémunération mensuelle brute inférieure ou égale à 1295,82 euros)
-   une formation (40 heures minimum)
-   ou la création d’une entreprise.

Pour pouvoir en bénéficier, certaines conditions sont à remplir :
-   être inscrite comme demandeuse d’emploi non indemnisée par les Assédic, et /ou
-   être bénéficiaire de minima sociaux (RMI, API, ASS, AI ou allocation veuvage)
-   avoir à charge un ou plusieurs enfants de moins de 6 ans et en assurer la garde avant la reprise de l’activité.

L’aide est attribuée en une seule fois pour 12 mois et peut-être renouvelée pour l’année suivante. Son montant est de :
-   305 euros, quel que soit le nombre d’enfants de moins de 6 ans scolarisés,
-   460 euros quel que soit le nombre d’enfants de moins de 6 ans non scolarisés.

La demande doit être effectuée auprès de l’Agence Locale pour l’Emploi, avant la reprise de l’activité.

Pour plus de renseignement, contacter l’Agence Locale Pour l’Emploi

Liste des Agences Locales Pour l’Emploi

-  Agence Locale pour l’Emploi CUSSET 12 BIS COURS LAFAYETTE 03300 CUSSET Tél. : 04-70-30-42-90 - Fax : 04-70-30-42-99

-  Agence Locale pour l’Emploi MONTLUCON 14 BOULEVARD CARNOT 03105 MONTLUCON CEDEX - BP 3142 Tél. : 04-70-02-34-00 - Fax : 04-70-02-34-09

-  Agence Locale pour l’Emploi MOULINS 1 PLACE DE L’EPERON 03016 MOULINS CEDEX - BP 1635 Tél. : 04-70-46-46-54 - Fax : 04-70-46-88-60

-  Agence Locale pour l’Emploi VICHY 2 PLACE CHARLES DE GAULLE 03200 VICHY Tél. : 04-70-30-19-90 - Fax : 04-70-30-19-99

Le Fonds de Garantie à l’Initiative des Femmes

La Validation des Acquis d’Expérience

L’une des caractéristiques de l’activité des femmes c’est qu’elle n’est pas toujours reconnue : travail non déclaré avec le conjoint, activités bénévoles...

La Validation des Acquis d’Expérience permet la reconnaissance officielle de l’expérience. C’est un droit individuel inscrit dans le Code du Travail (Livre 9).

Elle offre à toute personne une nouvelle chance d’accéder à un diplôme ou à un titre, et permet de se qualifier tout au long de sa vie sans réapprendre les savoirs et compétences déjà acquis lors de l’expérience.

Est prise en compte l’expérience d’une durée d’au moins 3 ans (continue ou non), qu’elle soit salariée, non salariée ou bénévole, pouvant être justifiée et en rapport avec la certification professionnelle visée, inscrite dans le Répertoire National des Certifications Professionnelles, accessible sur le site www.cncp.gouv.fr

Les étapes de la démarche de la VAE :
-   le choix du diplôme visé
-   le dépôt du dossier de demande de VAE
-   la validation de ses compétences par un jury : mise en situation ou sur dossier
-   la décision du jury : la validation totale, partielle du diplôme visé ou le refus

Pour les personnes non salariées (exploitant(e)s agricoles, conjoint(e)s assistant(e)s, artisan(e)s, le financement pourra être pris en charge par l’organisme auprès duquel elles cotisent. Pour les demandeurs d’emploi , des aides peuvent être accordées. Se renseigner auprès de l’ANPE

Pour plus de renseignements sur la validation des acquis d’expérience : www.validation-auvergne.org

Pour vous aider dans votre démarche et réflexions, des lieux d’accueil ont été créés : Point Conseil en VAE de l’Allier 15 rue Georges Clémenceau 03200 Vichy Tél. : 04-70-96-56-65 cibc.allier@wanadoo.fr ou www.cibc.net

RENCONTRE AVEC UNE CONSEILLERE EN VAE

La Validation des Acquis de l’Expérience ou VAE (mise en place par une loi de 2002) permet :
-  la reconnaissance de l’expérience acquise sans passer par le schéma classique du diplôme
-  la reconnaissance du savoir-faire acquis par l’expérience

Les diplômes concernés :
-  tous les diplômes de l’Education Nationale (du Brevet des collèges au BTS ou diplômes d’ingénieur)
-  les diplômes du Ministère de l’agriculture, de la chambre des métiers, du CNAM
-  les diplômes de l’école supérieure de commerce
-  certains postes de la DRASS (médiateur familial, auxiliaire de vie, etc.)
-  certains titres professionnels de l’AFPA

La procédure à suivre pour faire valider son expérience :

1- le dossier d’inscription

Il faut remplir ce dossier d’inscription et justifier de 3 ans d’expérience professionnelle salarié ou non, à temps complet ou à temps partiel. Ce dossier est transmis à une commission de professionnels qui se prononce sur la recevabilité de la demande dans un délai de 2 mois maximum. Dans l’hypothèse où le dossier est accepté, il faut passer à la seconde étape dont la durée peut varier entre 6 et 18 mois.

2- prouver ses compétences à un jury

Le jury est composé de professionnels (employeur et salarié) et de professeurs.

Deux possibilités :
-  soit la rédaction d’un dossier complet décrivant le savoir-faire ou le travail accompli. Ce dossier est ensuite remis à un jury qui l’examine puis qui convoque le candidat afin de lui poser des questions supplémentaires (toujours liées au travail).
-  soit une convocation devant un jury avec une mise en situation

Pour exemple  : si vous êtes assistante maternelle, il faudra décrire dans le dossier les gestes quotidiens que vous effectuez avec les enfants à charge notamment les repas, la préparation d’un biberon, les activités de jeux et d’éveil de l’enfant, etc. De même, pour la mise en situation, des exercices pratiques vous seront demandés tels que changer un nourrisson, donner un biberon, etc.

Cette deuxième étape se prépare. En effet, pour cette démarche de validation des acquis de l’expérience, un accompagnement est possible. Pour la première étape (le dossier d’inscription), l’accompagnement est gratuit pour tous. Pour la seconde étape (préparation du dossier écrit et/ou passage devant le jury), l’accompagnement peut être gratuit pour certains diplômes (éducation nationale et titres professionnels AFPA) et pour certaines catégories de personnes (demandeurs d’emploi). Pour les non demandeurs d’emploi, l’accompagnement varie, selon les diplômes, de 100 à 1500 euros. Pour les salariés, le coût de la VAE peut être pris en charge par l’employeur. L’accompagnement n’est pas obligatoire mais s’avère être une aide non négligeable puisqu’il est personnalisé à chaque personne et à chaque situation.

A savoir : à partir du second semestre 2005, le Conseil Général prendra en charge le coût de certaines VAE.

ATTENTION : certains candidats n’obtiennent qu’une validation partielle du diplôme (obtention de 3 modules sur 5, par exemple). Ce n’est pas un échec ! Ils auront 5 ans pour se perfectionner. Des formations à la carte existent et l’obtention partielle d’un diplôme permet l’entrée dans l’école sans avoir à passer le concours d’entrée.

NB : il existe également la VAP (validation des acquis professionnels) qui concerne des personnes ayant acquis certaines compétences de pouvoir reprendre leurs études à un certain niveau alors qu’elles n’ont pas le diplôme pré requis. Exemple  : une personne souhaite entrer en licence alors qu’elle n’a pas de DEUG

Pour plus d’informations ou pour prendre rendez-vous avec la conseillère en VAE, prendre contact au : Point-conseil en VAE de l’Allier : CIBC 15 rue Georges Clemenceau à Vichy Tél. : 04-70-98-70-94 Des permanences ont lieu à Moulins (Sésame) et à Montluçon (CIBC)ou www.cibc.net.

Voici la liste des aides à l’embauche qui peuvent vous concerner :

Publics jeunes
-  Le crédit d’impôt pour les jeunes

Demandeurs d’emploi et publics en difficultés
-  Le service complémentaire d’aide à la mobilité
-  L’évaluation de compétences
-  L’aide à la reprise d’emploi
-  L’aide dégressive à l’employeur (ADE)
-  L’action de formation préalable à l’embauche (AFPE)
-  Aides à la recherche d’emploi
-  Aides à la création ou à la reprise d’entreprise

Salariés en cours de licenciement
-  Le congé de reclassement
-  Le congé de conversion
-  La convention de reclassement personnalisée
-  La convention FNE de cellule de reclassement

Travailleurs handicapés
-  Les aides à l’embauche de l’AGEFIPH

Pour en savoir plus, consulter ANPE

Accueil
Maître d'oeuvre : CS3i en collaboration
avec DE BUSSAC MULTIMEDIA
L'égalité professionnelle entre les hommes et les femmes : une chance pour l'allier
www.egalite-allier.fr