Mise en oeuvre de l’égalité dans l’entreprise
L’égalité, une chance pour l’économie

L’égalité, une chance pour l’économie

L’égalité : une chance pour l’économie dans l’Allier

Les femmes représentent 56,5% des demandeurs d’emploi dans le département de l’Allier. Leur taux de chômage demeure supérieur à celui des hommes malgré une réduction sensible de l’écart entre les taux de chômage féminin et masculin depuis 2000, du fait d’une évolution du marché du travail en faveur des femmes.

L’Allier est marqué par une baisse démographique et un net vieillissement de sa population : le nombre de décès est supérieur au nombre de naissances, de nombreux départs en retaite s’annoncent, notamment celui d’un certain nombres d’hommes, et les jeunes partent étudier ou travailler dans les villes régionales voisines.

Le vieillissement de la population représente un levier pour l’économie : afin de combler le manque de main d’œuvre active, il serait stratégiquement efficace d’utiliser la main d’œuvre féminine inactive. D’ici 2015, les femmes pourraient représenter plus de 47% des ressources en main d’œuvre. Pour en savoir plus, insee

La demande d’emploi des femmes se concentre dans certains domaines : agentes de service de collectivité, intervenantes auprès d’enfants, secrétaires polyvalentes ou spécialisées, vendeuses en équipement de la personne, agentes administratives. Ces secteurs n’offrent plus d’emplois à l’heure actuelle. La diversification des choix professionnels des femmes dans des secteurs où elles sont minoritaires représente une réelle opportunité d’évolution de leur position par rapport à l’emploi et une chance pour l’économie tant départementale, régionale que nationale.

Dans chaque région est établie une liste de métiers porteurs d’emploi : ce sont les métiers dits en tension. La main d’œuvre disponible est insuffisante pour répondre aux besoins des entreprises. C’est pourquoi des dispositifs, comme une offre accrue de formations, leur prise en charge du financement, des contrats aidés et spécifiques sont proposés aux demandeuses d’emploi souhaitant accéder à ces filières et aux employeurs. L’objectif est de fournir un attrait pour les femmes pour les métiers en manque de main d’œuvre. Se renseigner auprès des agences locales pour l’emploi pour connaître la liste des métiers en tension.

A titre d’exemples, l’AFPA, l’Association pour la Formation Professionnelle des Adultes a mis en place une action envers les femmes pour tendre vers plus d’égalité dans l’accès au dispositif d’orientation et de formation. Dans le cadre d’un accord national en 2002 avec le Secrétariat d’Etat aux Droits des Femmes et à la Formation Professionnelle et le Pôle emploi, des objectifs ont été définis :
-   améliorer l’accès des femmes au service d’appui à l’élaboration d’un projet de formation,
-   diversifier les filières de formations qualifiantes AFPA proposées aux femmes demandeuses d’emploi, notamment dans 8 secteurs traditionnellement masculins.
-   informer et sensibiliser les professionnels AFPA à l’élargissement des choix professionnels (avec l’appui du réseau Retravailler).

N° vert national de l’AFPA pour plus de renseignements : 0800 02 8000, site internet

Accueil
Maître d'oeuvre : CS3i en collaboration
avec DE BUSSAC MULTIMEDIA
L'égalité professionnelle entre les hommes et les femmes : une chance pour l'allier
www.egalite-allier.fr